Un cut crease pour un regard défini

1.4.15

Depuis quelques jours j'expérimente un style de maquillage assez différent de ce que je fais d'habitude. Le résultat est un peu plus "graphique" et il fait un regard plus défini. Il s'agit de la technique du cut crease !
.

Réaliser un cut crease (on peut le traduire par "pli du creux" en français, avouons que ça fait beaucoup moins rêver) consiste à bien définir et à délimiter le creux de la paupière.
.

Cette technique n'est absolument pas nouvelle, elle est même assez connue chez les makeup artists mais c'est quelque chose avec laquelle j'avais beaucoup de mal. La plupart du temps c'est beaucoup trop prononcé, trop exagéré et je ne suis pas fan du résultat. Je préfère quand c'est plus neutre, quand l'effet est plus naturel.
.

Pour cela, bien évidemment, j'ai utilisé des ombres à paupières neutres (j'y reviens dans un instant) mais ce qui est très important c'est l'estompage ! Tout beau maquillage qui se respecte doit être estompé et celui-ci ne déroge pas à la règle (du moins lorsqu'on ne veut pas que ce soit trop précis). Je déteste quand le cut crease est trop net, je préfère quand c'est plus flouJ'aime quand il est léger en fait. Sachez donc que toutes mes explications qui vont suivre sont basées sur ce détail.
.


La réalisation de ce maquillage peut faire un peu peur mais en réalité c'est très facile. Je ne vous cache pas que c'est un peu long mais je vous assure qu'il n'y a rien de compliqué ! On commence par appliquer un fard sur toute la paupière mobile ("Bootycall" d'Urban Decay pour ma part). Peu importe sa couleur, il faut juste qu'il soit plus clair que le ou les fard(s) que l'on mettra dans le creux. Une fois cette étape faite, on peut directement s'attaquer à ce qui nous intéresse le plus aujourd'hui, à savoir le cut crease.
.

Je vous conseille de le faire en trois étapes. On prend un fard clair en premier ("Limit" de la Naked 3 d'Urban Decay) avec un pinceau assez fluffly puis on passe à un médium avec un pinceau plus fin ("Nooner", toujours de la Naked 3) et enfin on termine avec un plus foncé (carrément noir pour ma part, "Blackout" de la Naked 2) avec un pinceau encore plus petit. On pose chaque fard dans le creux donc, du coin interne (enfin presque) jusqu'au coin externe (j'ai aussi ajouté du noir sur la paupière mobile dans le coin externe pour l'assombrir un peu plus). On n'oublie surtout pas d'estomper au fur et à mesure, c'est la clé de la réussite ! Il ne faut pas hésiter à remettre de la matière car évidemment l'estompage va manger la couleur. C'est pour cela que c'est un peu long, on applique la matière, on l'estompe, on en remet un peu, on estompe, etc etc. On fait ça jusqu'à ce qu'on obtienne le résultat souhaité. On peut ensuite passer à la couleur suivante et on recommence la même opération.
.

Le mélange des trois couleurs permet d'obtenir un résultat dégradé et un beau fondu. Le cut crease est plutôt discret mais il est tout de même présent. Je trouve que ce make up est un excellent maquillage quotidien qui définit bien le regard sans en faire trop !
.
Connaissez-vous la technique du cut crease ?
.

Ça peut vous intéresser

10 messages