From Tenerife with Love

17.3.16

Samedi 27 février 2016, nous nous envolons direction les Canaries. Après 3 heures de vol, nous posons enfin le pied sur le sol espagnol. Au placard les futilités, aujourd'hui j'ai envie de vous parler de ce beau voyage car nous en avons pris plein les mirettes !
.

Nous sommes donc partis une semaine à Tenerife, la plus grande et la plus populaire des îles Canaries. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'à cette époque de l'année nous pouvons déjà profiter de la plage (critère primordial pour nous) et que les tarifs sont abordables. Pour mettre toutes les chances de notre côté au niveau de l'ensoleillement, nous nous sommes dirigés vers le sud-ouest de l'île, à Costa Adeje (à côté de la fameuse station balnéaire Las Americas).
.
Commençons par quelques informations techniques et pratiques :

Avion : C'est le moyen de transport le plus rapide et le plus pratique pour accéder à l'archipel (ou éventuellement le bateau pour passer d'une île à l'autre). Nous avons choisi la compagnie Iberia mais Air France propose également des vols quotidiens. Habitant à la frontière espagnole nous sommes directement partis d'Espagne, de Bilbao plus précisément. Nous avons alors atterri à l'aéroport Tenerife Norte Los Rodeos situé au nord (les vols internationaux arrivent à l'aéroport Tenerife Sur Reina Sofia au sud).
Voiture : Concernant le transport une fois sur place, le mieux est de louer une voiture si l'on souhaite bouger un minimum (les transports en commun sont rares). Une multitude d'agences de location existent, suite à quelques conseils nous avons pris Autoreisen. Pour éviter une mauvaise surprise à l'arrivée, il vaut mieux prévoir le coup et réserver avant le départ ! Il faut savoir que le coût de l'essence est très bas là-bas donc on n'explose pas le budget en faisant le plein.
Logement : Bien que le coin regorge (je dirais même déborde) d'hôtels nous avons loué un appartement (via le site Abritel), bien moins cher et surtout bien plus pratique car zéro contrainte.
Alimentation : Au niveau de la nourriture, encore une fois les tarifs sont très raisonnables. Nous avons mangé au restaurant tous les soirs sans nous ruiner.
.
Source image gauche - Source image en haut à droite - Source image en bas à droite
Notre principal objectif était de profiter du soleil et de la plage, se détendre pour oublier tous les soucis du quotidien. Une fois sur place nous n'avons donc pas visité l'île entièrement (en une semaine seulement ça me parait un peu juste de toute manière). Nous nous sommes concentrés sur le sud-ouest à savoir Costa Adeje et ses alentours, Los Gigantes et El Medano. Nous avons avalé des dizaines et des dizaines de kilomètres à pieds ce qui nous a permis de bien prendre notre temps et d'en prendre plein les yeux car les paysages sont vraiment stupéfiants !


Costa Adeje et ses alentours :

Partie "sud", vers Las Americas
Loué un appartement proche du bord de mer nous a permis de nous déplacer très facilement sans prendre la voiture. Nous partions le matin avec un sac à dos et nos affaires de plage puis nous marchions jusqu'à ce que nos pieds nous disent stop. Nous avons donc vu la partie sud (soit vers Las Americas) puis la nord (vers La Caleta). Il n'y a pas vraiment de grosse différence entre les deux si ce n'est que le nord fait plus chic du fait de ses luxieux hôtels situés vraiment à deux pas de l'eau.
.
Partie "nord", vers La Caleta - Sous une grosse brume de chaleur
Nous nous sommes baignés à différents endroits, le paysage restait plus ou moins le même. Le côté volcanique ressort beaucoup. Les plages de sable noir sont légions sur l'île de Tenerife mais cette région le mélange souvent à du blanc. Dans tous les cas c'est magnifique ! Le sable est très fin, tellement doux. L'eau est bien bleue, transparente même, ça me fait rêver rien que d'y repenser. Même si c'est l'océan atlantique il n'y a pas de vague (du moins sur cette partie de l'île), on peut donc nager en toute tranquillité. Les deux côtes sont assez rocheuses, c'est ce qui fait leur charme je trouve. C'est tellement beau de voir des petites criques ou des plages "brutes" entre deux grosses plages remplis de touristes se dorant la pilule sur du sable doré !
Cette partie de l'île étant particulièrement touristique, le bord de mer est bien aménagé. On retrouve beaucoup de chemins piétonniers longeant l'océan, hyper agréable pour se balader. Évidemment on ne peut pas éviter la multitude de magasins "attrape-touristes", énormes fourre-tout qui peuplent les ruelles (et dont on se passerait bien). Il en est de même pour les restaurants d'ailleurs. Aucune chance de mourir de faim, il y en a partout ! C'est donc assez animé.

Los Gigantes :


Entre 2 baignades nous sommes allés voir les falaises Los Gigantes...de loin ! Situées à l'ouest de Tenerife (donc plus haut que Costa Adeje), les falaises "des géants" nous coupent le souffle de par leur grandeur (jusqu'à 600m de haut). Le spectacle doit être encore plus impressionnant lorsqu'on les voit depuis un bateau au large de l'océan mais nous avons décidé de les observer depuis la ville de Puerto de Santiago pour être un peu plus en hauteur. Entre les falaises, le village, l'océan à perte de vue et l'île de La Gomera en face (une autre île canarienne), on ne sait plus où donner de la tête. Nous ne nous sommes pas éternisés mais nous avons beaucoup apprécié ce joli paysage.


El Medano :



Située sur la côte sud, El Medano est une station balnéaire très prisée par les amateurs de sports nautiques (comme le  kite-surf, le surf, etc). Son climat venteux offre de belles conditions climatiques pour la pratique de ces derniers. Le paysage est assez différent de celui de Costa Adeje mais toujours aussi charmant. Je dirais que c'est plus "désertique". Le sable est également plus doré. Nous y sommes surtout allés pour voir la Montana Roja. De loin on a l'impression que c'est une montagne des plus basiques mais plus on s'en approche plus on voit que sa terre est...rouge. Nous voulions marcher sur ses sentiers mais le vent nous en a empêché (vent+sable+short=torture). Il faut donc bien se préparer avant de partir pour éviter que la météo ne gâche tout.
.

La semaine est passée excessivement vite et nous n'avons pas fait tout ce que nous voulions. Par exemple nous n'avons pas eu le temps d'aller voir le volcan El Teide, le pic le plus haut d'Espagne, mais ce n'est que partie remise ! Le principal est que nous avons passé de très belles vacances. C'était très dépaysant. Nous ne regrettons pas une seule seconde ce choix de destination. A cette période de l'année c'était tout simplement parfait mais je pense qu'en plein été ça devient rapidement invivable et surchargé de monde (pour le coin Costa Adeje/Las Americas j'entends). Partir aux Canaries est une bonne alternative lorsque le budget n'est pas énorme. On peut largement se faire plaisir et découvrir de très beaux endroits sans vendre un rein et ça c'est chouette. Je vous recommande cette île les yeux fermés !


Connaissez-vous Tenerife ? Ou une autre des îles Canaries ?

Ça peut vous intéresser

4 messages

  1. Merci beaucoup pour ce petit voyage par procuration !
    Effectivement ça à l'air vraiment superbe et je retiens la période pour de futures vacances, c'est toujours le parcours du combattant pour partir dans un lieu dépaysant sans y laisser ses économies ^^
    Petite question d'une sudiste frileuse, tu sais à combien était la mer ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là je n'en ai pas la moindre idée mais je peux te dire que je suis trèèès frileuse aussi et je suis rentrée facilement :)

      Supprimer
  2. je n'avais pas du tout entendu parler de ce coin, merci pour la découverte, je note je note ^^

    RépondreSupprimer